Logistique internationale : quel mode de transport choisir ?

Chef d'entreprise qui choisir un mode de transport pour sa logistique internationale

Avec la mondialisation, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à exporter leurs produits à l’international. Cela implique de faire certains choix, notamment en ce qui concerne le mode de transport. On distingue en effet 4 modes de transport principaux pour la logistique internationale : routier, ferroviaire, maritime et aérien. Chacun dispose de ses avantages et de ses inconvénients, à prendre en compte au moment du choix du mode de transport.

Transport routier

En France comme dans le reste du monde, le transport routier est le mode de transport le plus largement utilisé. Le réseau routier présente l’avantage de desservir la majeure partie des territoires. Ce mode de transport est particulièrement adapté pour les courtes distances et reste relativement pratique pour les distances plus longues. Les délais de livraison sont plutôt rapides, même si les aléas du trafic routier peuvent venir perturber l’acheminement des marchandises.

Le transport routier se démarque également par ses coûts plus que raisonnables. De plus, il offre la possibilité de transporter une grande variété de marchandises, du transport pharmaceutique au transport de produits périssables.

Camion de transport routier avec un chargement de marchandises dans un container

Source : gettyimages.fr

Transport ferroviaire

Avec le transport routier, le transport ferroviaire représente un autre mode de transport terrestre. L’acheminement, bien qu’un peu plus long que par transport routier, reste relativement rapide. De plus, il est possible d’acheminer différents types de marchandises et de bénéficier d’une grande capacité de transport.

Le transport par train reste néanmoins limité par le réseau ferroviaire, car toutes les destinations ne sont pas forcément desservies. De plus, ce mode de transport devra être complété par un transport routier avant et après l’acheminement des marchandises.

Transport maritime

À l’international, les entreprises ont souvent recours au transport maritime car cela permet de faire transiter des marchandises sur de très longues distances. Cette solution, particulièrement lente, permet néanmoins de transporter de très grands volumes et des charges importantes.

Même si les coûts de transport directs sont peu élevés, la voie des eaux implique néanmoins des coûts indirects plus importants. En effet, en raison des conditions particulières auxquelles sont exposées les marchandises, le coût des emballages et des primes d’assurance est plus élevé.

Cargo de transport maritime avec un chargement de containers

Source : gettyimages.fr

Transport aérien

Au niveau des coûts, le transport aérien se situe à l’opposé du transport maritime : les coûts indirects sont plus faibles, mais les coûts directs sont plus élevés. En effet, le transport aérien est une solution plutôt onéreuse. De plus, toutes les marchandises ne peuvent pas être affrétées par avion.

Pour un transport urgent, des marchandises légères et/ou périssables, le transport aérien est tout à fait adapté. En revanche, il ne conviendra pas pour les marchandises dangereuses ou qui nécessitent des conditions de transport particulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *